Bilan Carbone®, pourquoi l'intégrer dans sa stratégie d'entreprise ?

Bilan carboneLa méthode Bilan Carbone® est une démarche volontaire, fondée sur une méthode de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre à partir de données disponibles pour parvenir à une bonne évaluation des émissions directes ou induites par votre activité ou votre territoire.

Cette évaluation est la première étape indispensable pour réaliser un diagnostic « effet de serre » de son activité. 

Cette méthode développée initialement par l'ADEME est compatible avec la norme ISO 14064 et les termes de la Directive "permis" n° 2003/87/CE relative au système d'échanges de quotas de CO2.

 

 Comment faire établir mon diagnostic Bilan Carbone® ?

Pour faire réaliser le Bilan Carbone® d’une activité ou d’un territoire, il faut consulter un des prestataires formés à la méthode, parmi lesquels SOCOTEC.

L’ADEME propose des cahiers des charges pour encadrer ce type de prestations.

 

Pourquoi se préoccuper des gaz à effet de serre (GES) ?

Parce que réduire les émissions de GES procure, quel que soit le lieu d’émission, le même bénéfice final à la planète.

Grâce à cette méthode, toute entreprise ou administration désirant "faire quelque chose" pour limiter la dérive climatique peut ainsi connaître :

  • sa pression globale sur le climat,
  • ses marges de manœuvre à court et long terme pour la faire baisser, 
  • son exposition au risque d'un renchérissement de l'utilisation de combustibles fossiles via le coût direct des énergies, ou via la taxation en place (taxe intérieure de contribution climat énergie instaurée en 2014).

 

Quel est l’intérêt du Bilan Carbone® pour les entreprises et les administrations ?

Le Bilan Carbone® permet à l’entreprise de concevoir et lancer un plan d’actions de réduction des émissions GES et incidemment des charges liés à certains postes consommateurs d’énergie : transport, chauffage, process…

Il rend également possible l’intégration d’un objectif de réduction des GES dans un système de management de l’environnement ou de l’énergie.

Enfin, communiquer de façon volontaire sur le montant des émissions dans le cadre d’un rapport environnement (« reporting RSE » obligatoire pour les entreprises côtées ou > 500 salariés), ou encore dans le contexte d'obligations ou d'engagements concernant l'activité (directive permis, stratégie nationale de développement durable pour les administrations…) constitue une démarche d’engagement porteuse d’image et gage de développement… durable.

 

Quel est l’intérêt du Bilan Carbone® pour les collectivités ?

Disposer d'un Bilan Carbone® permet à une collectivité de mettre en œuvre un plan d’actions concret de réduction des émissions GES. Provenant majoritairement d’utilisations de combustibles fossiles, toute réduction de GES aura naturellement un impact positif sur les charges, qu’il s’agisse de chauffage ou de transport… 

Cette appropriation interne de la problématique de réduction des GES constitue une démarche d’exemplarité indispensable avant de lancer une dynamique territoriale de réduction des émissions, sous la forme d’un plan d’actions dans le cadre d’un Plan Energie Climat Territorial ou dans le volet « Energie - Effet de serre » d’un Agenda 21 Local.

 

Et à plus long terme ?

Outil d’aide à la décision, le Bilan Carbone® vous permet de faire évoluer la stratégie de l'activité de votre entreprise, collectivité ou territoire en vue de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. Elle vous prépare également à une vraisemblable augmentation tant des obligations réglementaires en la matière que des coûts afférents.

En demandant à vos fournisseurs de faire leur propre Bilan Carbone®, vous vous donnez à terme les moyens de les choisir en fonction de leurs performances en la matière. Cette démarche citoyenne se double pour vous d’un avantage en matière de couverture contre les hausses futures des combustibles fossiles ou la taxation croissante des émissions.

Enfin, en impliquant et motivant vos dirigeants et responsables sur les performances environnementales de votre entreprise (en indexant par exemple une partie variable de rémunération sur l’évolution des émissions des GES), vous créez une émulation positive au sein de votre management.

Ce système déjà en vigueur dans quelques entreprises... Et dans la vôtre ?