1 /

    Industries

    Identifier et maîtriser les risques des installations à Hydrogène

    mer 29/09/2021 - 15:40

    L’Hydrogène se présente comme l’une des réponses à l’impérieuse nécessité de la transition énergétique. Les projets d’installations à Hydrogène sont ainsi de plus en plus nombreux. Afin d’accompagner au mieux le développement de ces nouvelles technologies une analyse des risques complète est indispensable.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert

    Dans le cadre de la transition énergétique, l’hydrogène a un rôle majeur à jouer. La Commission Européenne a pour objectif qu’il représente entre 13 et 14% du mix énergétique d’ici 2050. Afin qu’il contribue à la réduction de notre empreinte carbone, l’hydrogène en question devra naturellement être produit à partir d’énergies renouvelables, par électrolyse. Or, à ce jour, la capacité européenne de production d’hydrogène vert n’est que d’1 Gigawatt. L’ambition est de lui faire passer le seuil des 40 GW à l’horizon 2030.

    Pour atteindre ces objectifs, le plan français annoncé en 2020 prévoit ainsi 7 milliards d’euros d’investissement d’ici 2030 afin de développer rapidement la filière dans son ensemble. Afin de décarboner aussi bien les process industriels qu’une partie des transports, de nombreuses installations doivent ainsi voir le jour : unités de production, de stockage ou encore stations de recharge.

    Une analyse des risques globale indispensable

    Dans ce contexte de développement technologique rapide, l’étape d’analyse des risques globale en amont du projet est primordiale. Les normes et réglementations sont en effet encore en cours de rédaction aussi, il revient à l’industriel d’être particulièrement prudent dans l’identification des risques à toutes les étapes du projet, de la conception à la mise en service, puis sur l’ensemble du cycle de vie de l’installation. Analyser tous les risques, pour tous les maîtriser.

    Premier préalable : le risque environnemental

    Selon les spécificités techniques des installations, l’impact environnemental du projet figure parmi les premiers paramètres à anticiper. Les installations de production, de stockage ou de distribution d’hydrogène relèvent en effet du régime de déclaration des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). A partir d’une capacité de stockage d’hydrogène supérieure à 1 tonne, l’installation devient soumise au régime d’autorisation, dans ce cas, la réalisation d’une étude d’impact environnemental et une étude de danger sont nécessaires. Ces études vont identifier et recenser l’ensemble des impacts possibles et risques présentés par le projet pour l’Environnement. De par leur nature, elles prennent un certain temps, souvent incompressible : les inventaires faune flore doivent par exemple être réalisés sur différentes saisons. Afin de ne pas faire déraper le planning du projet, l’anticipation est ainsi primordiale, elle est d’autant plus importante que les résultats de ces études peuvent parfois remettre en question la faisabilité du projet et rendre nécessaire la recherche d’un nouveau site.

    Garantir la sécurité des installations

    L’installation en elle-même doit ensuite faire l’objet d’une étude technique approfondie :

    • Dans le cadre du marquage CE une analyse de risque complète doit contrôler la conformité du projet à toutes les phases de son développement et de son exploitation.
    • Un contrôle documentaire doit être réalisé afin de vérifier que l’installation est bien conforme aux exigences de la Directive des Equipements Sous Pression.
    • Des contrôles non destructifs permettent de valider la qualité de la fabrication.
    • Une évaluation des performances approfondie des dispositifs de sécurité doit être menée.
    • La conformité des systèmes de contrôle de commande doit ainsi par exemple être vérifiée tout comme la conformité des installations électriques de basse tension.
    • Les instruments de mesures, une étude de métrologie permet d’en mesurer la fiabilité.
    • Les bâtiments et structures qui accueillent les installations dont la construction doit bien sûr faire l’objet d’un contrôle technique.
    • Une fois en exploitation, l’installation devra être soumise à des contrôles réguliers, la réglementation prévoit d’ores et déjà une vérification décennale des capacités hydrogène de type buffer...

    Zoom sur le risque ATEX

    Un point de prévention fondamental, commun à toutes les installations d’hydrogène, est le risque d’atmosphère explosive. L’hydrogène est en effet un gaz instable qui est très combustible en présence d’oxygène. La maîtrise de ce risque passe par deux étapes principales. Dans un premier temps, il faut déterminer les zones pouvant présenter un risque d’explosion. Il faut ensuite prendre les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour réduire le risque, en validant notamment l’adéquation du niveau de protection des matériels électriques présents dans les zones à risques. 

    Le développement de projets d’installations d’hydrogène ne peut donc s’appuyer à ce jour ni sur un cadre réglementaire précis, ni sur de nombreux retours d’expérience. Se faire assister par SOCOTEC, c’est bénéficier d’une multitude d’expertises qui permet de palier à ce manque. Les méthodologies d’analyse des risques employées par nos experts permettent une identification exhaustive des risques et la définition des meilleurs moyens à mettre en œuvre pour les maîtriser. Nos équipes peuvent ensuite vous accompagner sur de nombreux sujets : réalisation du dossier ICPE et si besoin de l’étude d’impact environnemental, assistance technique sur la partie fabrication et installation, contrôles non destructifs de la qualité de la réalisation, jusqu’à la maîtrise du risque ATEX.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert
    Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC
       
       
       
       
       
       
       
       

    Ajouter un commentaire