Le groupe Rexel a développé un nouveau mode de distribution qui permet de réduire de 30% les émissions d’équivalent CO2 de ses activités logistiques en Ile-de-France. L'expertise SOCOTEC a permis de valider les calculs, de démontrer que les améliorations sont bien effectives et de mesurer l'empreinte carbone.

Informations clé

Nom du projet : Evaluation de l’impact carbone du nouveau système logistique

Date : 2022

Client : Rexel

Taille : 440 agences et 9 centres logistiques en France

Lieux : Île-de-France

Crédit photo : Rexel

Contactez nos experts

Patrick ARMANDO

Consultant QSE

Consultant QSE

hse@socotec.com

Détails du projet

Le groupe Rexel, fondé en France en 1967, est un spécialiste de la distribution de matériel électrique, de chauffage, d'éclairage et de plomberie mais aussi dans les énergies renouvelables. Implanté dans 25 pays, l’entreprise compte parmi les leaders du secteur en France avec 440 agences et 9 centres logistiques.

Lors de l’élaboration de la Charte Rexel pour l’environnement, il a été estimé que les transports représentaient environ 62 % de l’empreinte carbone des activités de l’entreprise. Parmi les actions enclenchées, un projet d’optimisation des modes de distribution en vue la réduction des émissions de gaz à effet de serre a alors été entrepris en Ile-de-France.

Le nouveau modèle de distribution multicanal Rexel Express, notamment en supprimant certains intermédiaires, permet d’optimiser le processus de livraison, réduisant le volume de transport et ainsi l’empreinte carbone (tout en améliorant la qualité de service).. Le nouveau modèle de distribution avance une réduction de 30% des émissions de carbone

Description des missions confiées

Rexel a fait appel à notre expertise tierce partie afin de confirmer la robustesse des calculs effectués pour évaluer les émissions de Gaz à Effet de Serre

Démarche de vérification des calculs des productions d’équivalent carbone des deux types de flux logistiques

  • Estimation des améliorations introduites par la nouvelle approche
  • Intégration des productions de GES directes (le carburant brûlé directement par exemple), mais aussi indirectes (le carbone produit lors de la fabrication du carburant en question) 
  • Analyse de toute la chaîne logistique : tous les déplacements impliqués par chaque système, aussi bien par les sous-traitants, les salariés Rexel que les clients
  • Intégration dans les calculs des productions de gaz à effet de serre de tous les bâtiments associés : centres logistiques, agences, points de retraits… 
  • Vérifications et demande de précisions relatives aux sources sur lesquels les calculs étaient établis
  • Suggestions d’ajustements de certains process et relevé de certains points durs dont la résolution permettra des gains futurs

Nos conclusions ont permis de confirmer :

  • La pertinence des calculs comparatifs d’émissions
  • La cohérence du périmètre d’investigation ainsi que des hypothèses prises et des exclusions
  • La fiabilité des facteurs d’émissions pris en compte
  • L’exactitude des calculs réalisés

« Notre intervention a permis de démontrer la réduction de l’impact sur le climat du système mis en place, d'apporter de la crédibilité à l’affirmation de leur engagement carbone, en validant le fait que la démarche écoresponsable n’est pas qu’un effet d’annonce green ».

Patrick Armando, Consultant, Agence Etudes Auvergne-Rhône-Alpes

Besoin d'être accompagné dans vos démarches de réduction de GES ? Contactez-nous

Contactez-nous !
hse@socotec.com
Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC