1 /

    Industries

    Contrôle d’étanchéité par hélium : détecter les fuites les plus infimes

    mer 26/10/2022 - 12:10

    Parmi les contrôles non destructifs utilisés dans l’industrie, les tests d’étanchéité à l’hélium comptent parmi les plus précis. Ils permettent en effet de déceler des fuites microscopiques et garantir ainsi l’intégrité des installations les plus sensibles des industries de pointes.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert

    Les contrôles non destructifs permettent dans l’industrie de contrôler l’intégrité d’un élément, qu’il s’agisse d’un tuyau ou encore d’une soudure, et ce sans risquer de le détruire grâce à une palette de techniques allant des ultrasons à la radiographie. Certaines industries de pointe, en particulier dans les secteurs de l’énergie, de l’industrie pharmaceutique ou encore de l’aérospatial, doivent parfois s’assurer que leurs installations ne présentent pas la moindre fuite, y compris la plus microscopique. En effet, certains gaz comme l’hydrogène, peuvent par exemple créer des risques d’atmosphères explosives même en s’échappant en très petite quantité. Pour ces contextes requérant une très grande précision, les tests d’étanchéité à l’hélium s’imposent : ils sont estimés un million de fois plus précis que les autres méthodes de contrôles non destructifs. L’hélium fait en effet partie des plus petites particules qui existent dans l’atmosphère terrestre, aussi il est particulièrement adapté pour révéler les fuites les plus infimes.

    Les tests à l’hélium, pour quels usages ?

    Dans la majorité des cas, il y a deux circonstances qui requièrent de s’assurer que son installation ne présente pas la moindre fuite. Tout d’abord, juste avant sa mise en production. Les contrôles non destructifs, notamment à l’hélium, permettent de finaliser la réception de l’installation, valider qu’elle est parfaitement conforme et que les tuyaux, notamment au niveau de leurs soudures, sont prêts à faire circuler sans danger liquides ou gaz.

    Les contrôles d’étanchéité peuvent également être sollicités durant l’exploitation, en cas de suspicion de fuite. Les tests à l’hélium présentent alors plusieurs avantages. Au-delà de leur grande précision, ils peuvent se mettre en place très rapidement et ne nécessitent pas d’arrêts de production longs. Ils peuvent également être réalisés sur des éléments peu accessibles, comme des tuyaux sous terre.

    Un large éventail de méthodologies s’adaptant à toutes les situations

    Il existe une dizaine de méthodes différentes pour réaliser des contrôles d’étanchéité à l’aide d’hélium, ce qui permet de trouver des solutions pour toutes les typologies d’installations. Sans détailler une liste exhaustive, une rapide description des deux techniques les plus fréquemment employées permet de se donner une bonne idée. La 1e méthode consiste à remplir d’hélium la partie de la tuyauterie à vérifier, et l’on passe ensuite au-dessus de la zone suspectée de présenter une fuite un « renifleur », connecté à un spectromètre de masse. S’il détecte la présence d’hélium, la micro-fuite est localisée. Pour la deuxième méthode, on vient créer une poche externe autour de la pièce dans laquelle nous venons injecter de l’hélium. Le spectromètre est connecté directement sur la pièce que l’on vient tester et il détecte ainsi l’hélium qui passe à travers.

    Des interventions réalisées par des experts

    Si la palette de méthode et de matériel permet de s’adapter aux besoins des industriels, quels que soient la problématique et le niveau d’étanchéité ciblé, les tests à l’hélium sont toutefois complexes à mettre en place. Ils suivent une méthodologie précise et requièrent l’emploi de nombreux équipements très spécifiques. Les techniciens qui réalisent ces tests doivent disposer d’une habilitation. Pour l’obtenir, ils suivent une formation longue et complexe auprès de la Cofrend (Confédération Française pour les essais non destructifs) et doivent ensuite pouvoir justifier de nombreuses heures de pratique.

    Le groupe SOCOTEC compte des experts intervenants auprès des secteurs industriels les plus pointus. En fonction des besoins, ils sont capables de réaliser les types de contrôles non destructifs. Ils disposent notamment du matériel et des qualifications nécessaires pour réaliser des tests d’étanchéité à l’hélium afin de répondre rapidement aux problématiques.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert
    Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC
       
       
       
       
       
       
       
       

    Ajouter un commentaire