1 /

    Energie

    Les bacs de stockage sous surveillance

    mer 03/02/2016 - 12:26

    Le Plan de Modernisation des Installations Industrielles vise à limiter et prévenir les risques environnementaux par un renforcement des modalités d’inspection. Parmi les installations les plus visées par les contrôles : les réservoirs de stockage.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert

    Entre 2016 et 2021, tous les réservoirs de stockage des produits liquides ou gazeux combustibles (pétrole ou gaz) de plus de 10 m3 devront être soumis à des inspections externes. Le Plan de Modernisation des Installations Industrielles (PM2I), lancé en 2010, prévoit en effet un renouvellement des contrôles tous les cinq ans. Les installations contrôlées dès 2010 devront donc l’être à nouveau cette année. En 2017, ce sera le tour de celles inspectées en 2011, et ainsi de suite…

    Un parc industriel vieillissant

    Le parc industriel français est en grande partie constitué d’ouvrages et d’équipements nés entre 1945 et 1975. Plusieurs accidents à la fin des années 2000 ont attiré l’attention des autorités sur l’augmentation du risque liée au vieillissement des installations industrielles, notamment des bacs de stockage.

    L’objectif du PM2I est donc des plus clairs : il s’agit de prévenir les risques de pollution, d’explosion ou de risque d’incendie en renforçant les modalités d’inspection et en misant sur la programmation d’actions de contrôle, selon un échéancier précis listant différents niveaux d’intervention sur une période pluriannuelle.

    Parmi les équipements et ouvrages particulièrement visés par ces programmes d’inspection : les réservoirs de stockage contenant des liquides inflammables ou des produits dangereux pour l’environnement. Fin 2015, tout bac aérien d’une capacité équivalente de plus de 10 mètres cubes a fait l’objet d’un premier plan d’inspection. Celui-ci a permis de définir la nature, l’étendue et la périodicité des contrôles à réaliser, en fonction des produits contenus, du matériau de construction du bac, des conditions d’exploitation et de maintenance, ainsi que de l’environnement. Chaque bac de stockage dispose ainsi d’une fiche de vie, qui a vocation à être mise à jour au fil du temps et à perdurer, tant que le bac existera.

    Une logique de surveillance permanente

    Cette obligation de mise à jour contraint les responsables d’installations à une logique de surveillance permanente. Les inspections de routine doivent être programmées tous les 12 mois maximum. Pour les inspections externes détaillées, dont la récurrence minimale est fixée tous les cinq ans, les examens sont programmés durant les arrêts de tranche.

    Les réservoirs de stockage doivent en effet être passés au crible : inspection visuelle approfondie des éléments constitutifs du bac et de ses accessoires, inspection visuelle de l’assise, inspection de la soudure robe fond, contrôle de l’épaisseur de la robe, notamment près du fond, vérification des déformations géométriques éventuelles du bac, inspection des ancrages si le bac en est pourvu, investigations complémentaires le cas échéant.

    Un haut niveau d’expertise

    La nature et la précision de ces visites de contrôle, de même que les enjeux environnementaux soulevés, appellent un très haut niveau d’expertise. Les responsables de ces ouvrages peuvent ici avoir recours à des sociétés spécialisées en inspection, qui prendront en charge la réalisation de tout ou partie des étapes du PM2I : diagnostic, recensement des équipements concernés, établissement des plans d’inspection et des dossiers de surveillance, inspections proprement dites, contrôles non destructifs, calculs de résistance des matériaux, contrôles d’étanchéité des bacs et des soudures par ultrasons et radiographie, contrôles qualité, analyse des risques, conseil technique, mise en conformité, etc.

    La bonne réalisation de ces opérations apportera aux exploitants de sites une triple garantie : respect de la réglementation, prévention optimale des risques, gestion sereine des installations.

    Besoin d’un conseil ?

    Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

    Je veux être contacté par un expert
    Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC
       
       
       
       
       
       
       
       

    Ajouter un commentaire