Nucléaire

Le nucléaire, exigences de formation et opportunités de carrière

mer 18/11/2020 - 09:19

L’industrie de la production d’énergie nucléaire est attractive par son bilan décarboné et l’accompagnement offert tout au long de la vie professionnelle, notamment via la professionnalisation et l’adaptation permanente aux exigences réglementaires, techniques et environnementales.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert

L’énergie nucléaire s’inscrit dans un mix énergétique durable

L’énergie nucléaire est une source fiable, sûre, compétitive et peu émettrice de CO² y compris en ce qui concerne la gestion de ses déchets.

Selon le GIEC, l’électricité d’origine nucléaire émet 40 fois moins de CO2 que le gaz, 60 fois moins que le charbon, 4 fois moins que le solaire, 2 fois moins que l’hydraulique et autant que l’éolien.

L’accident de Fukushima en 2011 a mis au défi l’industrie mondiale du nucléaire. Elle a dû se reconstruire une image et redéployer des arguments prônant son intégrité et sa pérennité. A ce titre, le travail du Groupement des Industriels Français de l’Energie Nucléaire (GIFEN) est intéressant à plusieurs titres. La filière du nucléaire continue à relever le défi de son appartenance au mix énergétique, nécessaire à un équilibre réaliste en terme de consommation et de production d’électricité, dans le respect des générations futures.

La formation, un tremplin pour accéder à des opportunités de carrière

Chaque étape du cycle de vie du combustible nucléaire et des centres nucléaires de production d’électricité, doit être maîtrisé par des acteurs-rices compétents-es, rompus-es aux exigences du secteur, parfaitement formés-es grâce à des parcours de professionnalisation opérationnels, qu’ils soient salariés-ées de l’exploitant ou des entreprises qui interviennent sur les sites.

Afin de préserver le savoir-faire national et maintenir les compétences dans la filière, celle-ci a adopté son premier contrat stratégique de la filière nucléaire.

Le premier axe du plan d'action de la filière nucléaire concerne l’emploi, les compétences et la formation.

« Il s’agit pour la filière de garantir les compétences et l’expertise nécessaires pour une filière nucléaire attractive, sûre et compétitive. Le maintien et le renouvellement des compétences de la filière constituent en effet une condition essentielle de sa pérennité, de sa capacité à exploiter l’outil industriel dans de bonnes conditions (notamment de sûreté, de sécurité, de radioprotection et de respect de l’environnement), de sa capacité d’innovation et de développement futur. »

Le niveau requis de formation nécessite une bonne compréhension des règles et une parfaite exécution des procédures techniques. Grâce à des modules théoriques et pratiques, la formation représente un véritable tremplin pour intégrer la filière.

L’offre de formation de la filière nucléaire est une également la condition lui permettant de relever les défis du management d’aujourd’hui, avec la transformation digitale tout en intégrant l’évolution de certains métiers.

Faire carrière dans le nucléaire n’est pas un mythe, bien au contraire. Le nucléaire ne délocalise pas, le nucléaire fidélise ses salariés. Le nucléaire est une industrie avec des métiers très proches des autres industries : robinetier, électricien, maçon, ingénieur, animateur QHSE, instrumentiste, contrôleur non destructif… mais aussi des métiers liés aux fonctions supports de l’administration des achats, de l’informatique et des nouvelles technologies. Et le nucléaire embauche.

En effet, l’emploi direct dans le nucléaire représente en France plus de 60 000 personnes. Les deux entreprises qui exploitent l’énergie nucléaire sont EDF et ORANO. A l’horizon 2022, 10 000 postes seront créés, notamment chez les prestataires des donneurs d’ordres du secteur.

La filière nucléaire française est également reconnue dans le monde entier pour l’excellence de ses enseignements. De nombreux étrangers viennent ainsi se former en France.

Cette bonne réputation bénéficie aux travailleurs français qui souhaiteraient évoluer à l’international en leur offrant davantage d’opportunités.

Les métiers du secteur de l’énergie nucléaire se décomposent de la manière suivante :

Production et Maintenance : calorifugeur, chaudronniers, électricien électrotechnicien, mécanicien robinetier, peintre industriel, soudeur, et tuyauteur nucléaire.

Études et R&D : acheteur, chargé d’affaires, ingénieur chimiste, ingénieur méthodes, ingénieur en radioprotection et technicien de maintenance.

Sureté, qualité : contrôleur environnement, ingénieur environnement, ingénieur sureté-exploitation, radio-protectionniste et responsable qualité nucléaire.

Ces orientations sont prises dans le but d’ancrer définitivement le nucléaire comme une filière stratégique pour notre pays, en formant des générations de femmes et d’hommes qui sauront maîtriser cette énergie dans les prochaines décennies.

De nombreux projets sont à venir à l’instar du grand carénage d’EDF lancé en 2015, synonyme de prolongation de la durée de vie des centrales actuelles, le programme de construction des nouveaux réacteurs nucléaires, sans oublier la continuité de la déconstruction des centrales et l’arrivée d’autres technologies comme la fusion nucléaire et son réacteur ITER.

Chez SOCOTEC Nucléaire, nous œuvrons depuis plus de 30 années au service de la filière :

     + de 1.000 collaborateurs SOCOTEC ont apporté leur expertise et participé aux différentes missions confiées par les principaux opérateurs et acteurs de la filière nucléaire

    Agréés par EDF et certifié par le CEFRI, Socotec Formation nucléaire, organisme de formation continue a formé

+ de 150.000 intervenants à travers son réseau national de centres de formation dédiés à la filière nucléaire et dans 7 langues étrangères différentes.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert
Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC
   
   
   
   
   
   
   
   

Ajouter un commentaire