Dans les Hauts-de-France, GRDF bascule vers un gaz à plus haut pouvoir calorifique. Les installations d’1,3 million de foyers doivent être vérifiées et éventuellement ajustées. Les équipes SOCOTEC contrôlent la bonne tenue de différentes étapes de ce déploiement.

Informations clé

Nom du projet : Bascule vers un gaz à haut pouvoir calorifique

Date : 2022-2029

Client : GRDF

Taille : 1,3 millions de foyers

Lieux : Hauts-de-France

Credit photo: GRDF

Contactez nos experts

Alexandre SOTTY

Directeur de Pôle Nord Pas-de-Calais - Equipements & Industrie

Directeur de Pôle Nord Pas-de-Calais - Equipements & Industrie

Alexandre.SOTTY@socotec.com

Frederic DEHAENE

Directeur d'agence

Directeur d'agence

Frederic.DEHAENE@socotec.com

Détails du projet

Comme une partie de ses voisins du nord de l’Europe, la région des Hauts de France était jusqu’à présent alimentée avec un gaz à bas pouvoir calorifique, dit gaz B. Dans un contexte climatique où les performances énergétiques des habitations sont fondamentales et afin d’offrir à ses clients une meilleure qualité de service, GRDF a entrepris de basculer vers un gaz à haut pouvoir calorifique, dit gaz H, qui alimente par ailleurs le reste du territoire hexagonal.

Sur le plan technique, ce changement vers le gaz H nécessite une conversion de tout le réseau d’alimentation jusqu’aux chaudières. Dans la région, cela représente 1,3 million de foyers. Pour la plupart des chaudières, un simple réglage est suffisant. Dans certains cas, il faut changer certaines pièces voire la chaudière complète. GRDF a donc missionné de très nombreux artisans et entreprises spécialisées afin de réaliser ces interventions et travaux éventuels. Pour s’assurer que ces modifications ne présentent aucun risque pour les utilisateurs, GRDF s’est également engagé à réaliser des vérifications systématiques des niveaux de monoxyde de carbone dans l’atmosphère. La finalisation de la transition vers le gaz H est prévue pour 2029.

Description des missions confiées

SOCOTEC accompagne ce déploiement, aux côtés de deux confrères.

Dans un premier temps, contrôle des interventions préalables à la bascule :

  • Vérification que les interventions suivent à la lettre la trame de contrôle et attester que tous les paramètres ont bien été pris en compte pour permettre la conversion. 
  • Elaboration d’un échantillon représentatif, couvrant tous les cas de figures d’interventions : les types d’équipements et les différentes entreprises sous-traitantes. En tout, ce sont environ 3% des interventions qui seront contrôlées.

La bascule ne peut avoir lieu tant que tous les contrôles n’ont pas été réalisés, la première est prévue pour le début de l’été 2022. Plusieurs vagues successives auront ainsi lieu jusqu’en 2029, afin de couvrir l’ensemble des clients concernés 

La seconde partie de notre mission démarrera à l’issue de la bascule. Sur la même logique d’échantillon représentatif :

  • Mesure des taux de concentration de monoxyde de carbone et de CO2 dans les fumées des équipements gaz.

Besoin d'être accompagné pour la vérification de vos installations de gaz ? Contactez-nous

Contactez-nous
Alexandre.SOTTY@socotec.com
Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC