L’Urogec Pays de la Loire, qui regroupe les établissements scolaires privés de la région, a confié aux équipes SOCOTEC la réalisation d’une campagne de dépistage de présence du gaz Radon. 5 000 dosimètres ont ainsi été installés, pour près de 500 établissements couvrant 587 000 m².

Informations clé

Nom du projet : Stratégie et mesure de Radon pour l’Urogec Pays de la Loire

Date : 2020-2021

Client : Union Régionale des Organismes de Gestion de l’Enseignement Catholique des Pays de la Loire

Taille : 495 établissements contrôlés

Lieux : Pays de la Loire

Contactez nos experts

Détails du projet

L’Urogec ou Union Régionale des Organismes de Gestion de l’Enseignement Catholique des Pays de la Loire regroupe plus de 1000 établissements scolaires privés, allant de la maternelle au lycée. La plupart d’entre eux se situant en zone de surveillance de Radon, un gaz présent naturellement dans les sols de certaines régions et qui peut être nocif pour la santé en cas d’exposition à une trop forte dose. Selon les recommandations de l’Agence Régionale de Santé et ses obligations vis-à-vis du Code de la Santé Publique, l’Urogec souhaitait proposer une campagne de dépistage à l’ensemble des OGEC et des bâtiments concernés (situés en zone 3 radon).

Description des missions confiées

Nous avons ainsi établi une stratégie de déploiement nous permettant de traiter le plus d’établissements possibles avant la fin de la saison : du fait du niveau d’activité volumique du radon, les prélèvements doivent être réalisés entre les mois d’octobre et terminés fin avril de l’année suivante.

Pour chaque établissement :

  • Etablissement de zones homogènes, en fonction de l’interface du sol, de la température et de la ventilation.
  • Dans chacune de ces zones, installation d’un à plusieurs dosimètre en place durant au moins deux mois. 
  • Déploiement en tout de plus de 5 000 dosimètres, couvrant 587 000 m² pour près de 500 établissements

En cas de dépassement des seuils :

  • Accompagnement des chefs d’établissements dans la mise en place de solutions adaptées.
  • Si les seuils sont légèrement dépassés des actions simples sont mises en place afin d’amélioration la ventilation des locaux (à commencer par une ouverture plus régulière des fenêtres) ou l’étanchéité des sols.
  • Si les niveaux sont plus élevés, réalisation d’une expertise bâtimentaire, avec une série de nouvelles mesures, afin d’identifier les sources et préconiser des mesures correctives. Une fois le plan d’actions mis en place, réalisation d’un nouveau dépistage pour vérifier si les concentrations sont conformes.

Besoin d'être accompagné pour mesurer la présence de gaz radon et assurer la sécurité de tous ? Contactez-nous

Contactez-nous
Pascal.BERTAUD@socotec.com
agrement asn radon socotec

SOCOTEC agréé N1B et N2 pour la prévention du risque radon

En savoir plus