Les éoliennes du futur parc offshore de Fécamp seront assemblées dans la future usine du Havre (Siemens Gamesa). Non loin de là, sur un vaste chantier, on s’affaire à la construction des structures gravitaires de plusieurs milliers de tonnes qui ancreront les éoliennes aux fonds marins. Les équipes SOCOTEC contrôlent la conformité des grues et des équipements de chantier.

Informations clés

Nom du projet : Chantier de construction des fondations gravitaires du parc éolien en mer de Fécamp

Date : 2020-2022

Client : Bouygues Travaux Publics

Taille : 19 grues à tour

Lieu : Le Havre

Contactez nos experts

Stéphane GILLES

Chef de groupe

Chef de groupe

Stephane.GILLES@socotec.com

Détails du projet

La région du Havre est en train de développer un nouveau domaine d’excellence : l’éolien offshore, et les différentes expertises de SOCOTEC sont fortement mises à contribution. Une usine (Siemens Gamesa) de production d’éoliennes de 80 000 m² est en cours de construction : nos équipes en assurent le contrôle technique, la Coordination SPS et les vérifications de la conformité de l’ensemble des machines qui constitueront la chaîne de montage. Parmi les premières commandes de cette usine : un parc de 71 éoliennes qui sera installé au large de Fécamp, pour une puissance totale de 500 MW.  

En parallèle, un important chantier est en cours sur le site de Bougainville aux abords du Havre : des supports gravitaires sont construits sur lesquels seront fixées les éoliennes. Chaque éolienne sera en effet ancrée sur un plot de béton de 5 000 tonnes, rempli de gravier, qui reposera sur les fonds marins.

Au sein d’un groupement, Bouygues Travaux Publics et Saipem sont en charge de la conception, de la construction et de l’installation en mer des fondations gravitaires. Boskalis est en charge de la conception et de la construction du remblai d’assise, de l’installation des protections anti-affouillement et du ballastage des embases.

Chaque plot s’élève à une hauteur de 46 à 54 mètres. Leur construction nécessite l’emploi de 16 grues, réparties sur 4 lignes de production. Avec les vents soufflant dans l’estuaire de la Seine, il aurait été dangereux d’utiliser des grues à tour à flèches horizontales aussi hautes. Il a ainsi fallu opter pour des grues à flèches relevables, pouvant atteindre une hauteur de 70 mètres. Rarement employé en France, ce type de grues est très fréquent sur les chantiers anglo-saxons, ces engins sont capables de soulever jusqu’à 13 tonnes à 50 mètres de haut. 3 autres grues à flèches horizontales sont par ailleurs utilisées pour acheminer des matériaux.

Le chantier a débuté en décembre 2020.

Description des missions confiées 

  • La mission M1 concernant l’étude environnementale du site ;
  • Les réunions techniques avec le service matériel et méthode afin d’analyser l’environnement du chantier et d’optimiser le risque de renversement des grues hors service ;
  • La mission MF d’effet de site avec notre partenaire METEODYN bureau d’étude spécialiste du vent et notre expert SOCOTEC ;
  • La mission M2 concernant les fondations des grues à tours ;
  • Les vérifications réglementaires de mise ou remise en service après chaque montage et modification ;
  • Les vérifications des systèmes de prévention des interférences ; 
  • Les vérifications des montes grutiers.

SOCOTEC a également réalisé le contrôle des divers équipements de travail comme les élévateurs de personnel, installés à même les fondations, et aussi celui des installations électriques basse et haute tension des 300 bungalows de la base vie et du chantier.

Crédit photo : Stéphane Gilles, 31/03/2021

Besoin d'être accompagné sur le contrôle technique de vos installations ? Contactez-nous

Contactez-nous
Stephane.GILLES@socotec.com