Construction

ISO 19650 : une certification pour valoriser la maturité BIM de votre entreprise

lun 18/07/2022 - 09:09

La norme ISO 19650 a été pensée pour toutes les entreprises parties prenantes d’un projet BIM, afin de démontrer et valoriser leur capacité à contribuer efficacement à la réalisation d’un projet mené en méthodologie BIM et à son évolution. Basé sur une démarche de système de management de la qualité, cette certification analyse l’organisation dans son ensemble et permet ainsi de se différencier.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert

Cela fait maintenant plusieurs années que le BIM est au cœur de la transition numérique du secteur de la construction et de l’immobilier. Les usages de la maquette numérique sont toutefois encore en cours de démocratisation.  La force du BIM réside dans son potentiel collaboratif et sa capacité à faciliter le partage des données entre tous les acteurs d’un même projet. Aussi, lors de la sélection des parties prenantes, la capacité des différentes entreprises à contribuer de façon fiable et efficace sur l’outil commun est primordiale. Cela est cependant souvent difficile à évaluer, du fait de la multiplicité des facteurs et de la nécessité d’une implication de l’ensemble de l’organisation en termes de management et de gestion de projets. Aussi une certification dédiée à la gestion de projet en mode BIM a été créée : ISO 19650.

Faire la différence avec une certification dédiée au BIM

L’obtention de la certification ISO 19650, présente de nombreux avantages pour les entreprises d’un secteur en pleine transition numérique. Elle vient confirmer l’alignement de l’entreprises sur les pratiques courantes de l’industrie et sa capacité à se fondre dans tous types de projet. L’indice de confiance est ainsi un avantage concurrentiel certain dans le cadre d’appels d’offres.

Rentrer dans cette démarche de certification, c’est également une façon de finaliser et d’optimiser son mode de gestion de projet en mode BIM. Cela permet ainsi d' améliorer les prévisions de coûts et de délais, de minimiser les pertes de temps, de réduire au minimum le gaspillage des ressources ou encore de baisser le coût des matériaux.

Enclencher le processus de certification

La certification ISO 19650 peut venir compléter et enrichir d’autres normes basées sur le principe de Système de Management de la Qualité : ISO 9001 (management de l’organisation), ISO 55000 ou encore l’ ISO 21500 (Gestion des actifs et de projets). Elle ajoute la brique de la gestion de l’information contenue dans la maquette, la norme de gestion modélisée des informations dans le cadre d’un projet de construction, en d’autres termes : la gestion des informations BIM.

Elle se décline en deux parties :

  • Partie 1 – Concepts et principe
    •  Comment le projet BIM est constitué ? 
    •  Comment se met en place une gestion de contrôle qualité des livrables ?
  • Partie 2 – Phase de réalisation des actifs
    • Comment le projet initial va évoluer durant les phases de programme, de conception et d’exécution ?
    • Comment assurer la transition vers la maquette numérique de l’actif ?
    • Comment la maquette numérique sera t-elle utilisée en phase d’exploitation ?

Le processus de certification s’assimile d’ailleurs au cycle de certification ISO 9001.

Il est basé sur la même analyse détaillée d’un système de management structurant le fonctionnement de l’organisation sur des thématiques comme : 

  • Le leadership,
  • L'analyse de contexte,
  • La maîtrise des risques,
  • ou encore la gestion des compétences.

Après une période de préparation en interne, le certificat est obtenu à l’issue d’un audit couvrant l’ensemble de l’organisation et de toutes ses parties prenantes. Il a une durée de validité de 3 ans, avec des audits intermédiaires tous les 12 mois, afin de s’assurer de l’amélioration continue du projet.

Le contenu du référentiel

La norme a été créée afin de s’approcher au plus près du fonctionnement des projets en mode BIM. Le référentiel rassemble tous les concepts, toutes les étapes de la constitution d’un projet mené en BIM. Ses différents chapitres correspondent aux différentes parties que l’on retrouve dans la quasi-majorité des conventions BIM :

  • Informations d’actifs et de projets, perspectives et travail collaboratif ;
  • Définition des exigences d’informations et des modèles d’information résultants, c’est-à-dire les niveaux de développement que l’on souhaite pour la maquette, les informations géométriques, alphanumériques et documentaires contenues dans les objets et attendues pour les différentes utilisations de la maquette que ce soit en phase de conception, d’exécution, d’exploitation ou de maintenance.
  • Cycle de livraison de l’information, constitution du PIM, Project Information Model, mise en place de contrôles de qualité des informations, aussi bien leur contenu, que leur structuration.
  • Gestion de l’information du projet et des actifs, mise en œuvre des cas d’usages du BIM souhaités pour le projet.
  • Aptitudes et capacités des équipes de production, confirmation de la maturité BIM de tous les acteurs du projet, de leur capacité à délivrer la bonne information.
  • Travail collaboratif à base de conteneurs d’informations, les objets contenant les données dans la maquette doivent être adaptés au partage d'informations par tous les acteurs.
  • Planification de la livraison d’informations.
  • Gestion de la production collaborative des informations, notions d’interopérabilité. Il convient de s’assurer que les données sont au bon format pour s’échanger correctement, notamment grâce au format interopérable IFC (incontournable pour le secteur du BIM)
  • Solution basée sur un environnement de données commun (CDE) et flux de travaux, toutes les informations modélisées sont rassemblées sur une même plateforme collaborative sur laquelle s’intègrent tous les acteurs

 

SOCOTEC dispose de toutes les expertises nécessaires pour vous accompagner dans votre démarche, tant sur l’optimisation de votre organisation en mode projet BIM que sur la délivrance de la certification elle-même. Nos experts vous assistent surtout dans la définition de la démarche qui vous correspond le mieux. En effet la certification ISO 19650 est une excellente base, mais elle n’est pas la seule façon d’aborder le sujet. En fonction de votre organisation une autre approche peut-être plus pertinente. Nos experts vous accompagnent pour faire valoir votre capacité et celle de vos équipes à être partie prenante fiables d’un projet BIM. Ils vous proposent différents niveaux de certifications, BIM-User, BiM Model-As-Built, BIM Model-In-Use, Green BIM Model ou encore donc BIM Company avec la certification ISO 19650.

Besoin d’un conseil ?

Laissez-nous vos coordonnées afin qu’on puisse vous rappeler.

Je veux être contacté par un expert

Les mots clés associés

Pour rester informé, abonnez-vous à la newsletter SOCOTEC
   
   
   
   
   
   
   
   

Ajouter un commentaire