SOCOTEC va certifier l'ensemble des installations du Pont du Gard, au management du risque sanitaire

Sysco_logo_partenariat_SOCOTEC_140x120.png

Le groupe SOCOTEC, a été choisi par le site classé du Pont du Gard pour la certification au management du risque sanitaire de ses différentes installations.

 

Le groupe SOCOTEC définit les protocoles sanitaires pour le site du Pont du Gard, dans le cadre d’un processus de certification au management du risque sanitaire. Cette démarche responsable de la part du monument classé, vise à rassurer le million de touristes qui se présente chaque année et qui visite les installations de ce lieu classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La certification est la démarche la plus aboutie en matière de gestion du risque sanitaire puisqu’elle permet de définir des protocoles sanitaires précis et adaptés au site, puis de les auditer sur le long cours pour vérifier la mise en œuvre des mesures de prévention sanitaire, ainsi que des règles d’hygiène adaptées aux espaces et aux flux de visiteurs. Le Pont du Gard intègrera ainsi dans son système de management de la qualité et de la sécurité, le management du risque sanitaire, tout en sensibilisant également son personnel face aux risques sanitaires de tous bords, dont le risque lié à l’épidémie actuelle de COVID-19.

Comme tous les sites touristiques, le pont du Gard a été contraint de fermer ses portes au début du confinement. Le site a rouvert au public le 2 juin 2020 en mettant en place une démarche pour accueillir le public, démarche répondant en tous points aux exigences sanitaires imposées par la crise. L’enjeu de ces mesures : permettre l’application des gestes barrières dans les espaces pédagogiques du musée de 4500m² ou encore dans les restaurants ou la boutique de souvenirs. Marquages au sol, accès en petits groupes ou mise à disposition de gel hydro-alcoolique, mesures de nettoyage, règles de circulation, tout est passé au crible pour prévenir et gérer le risque en période d’affluence, etc.

Le site doit en effet désormais se préparer à un afflux de visiteurs plus important mais maîtrisé, notamment dans la perspective de vacances en France pour une majorité de français.

Hervé Montjotin, Président du groupe SOCOTEC précise : « Afin de confirmer l’efficacité des protocoles, nous nous appuyons sur notre référentiel  « système de management du risque sanitaire », établi par notre comité technique et scientifique composé de médecins et spécialistes de la gestion du risque sanitaire. L’objet de cette certification est de rétablir la confiance auprès des touristes et des équipes qui travaillent sur le site historique, leur prouver que tout est mis en œuvre pour protéger leur santé. »

Pour Sébastien Arnaux, Directeur Général du Pont du Gard : « Cette certification sur 3 ans s’intègre au système de management de la qualité et vise à pérenniser les bonnes pratiques de l’organisation qui en découle. Le site, deux fois millénaire s’adapte à ces nouvelles contraintes pour créer de la confiance avec ses visiteurs. »

Le Pont du Gard est sans conteste l’un des vestiges les plus emblématiques de l’époque gallo-romaine. Pas moins de 50 000 tonnes de pierre, élevées jusqu’à 49 mètres de haut. C’est une preuve inébranlable du génie des ingénieurs du 1er siècle de notre ère. S’il n’est plus utilisé pour transporter 20 000 m3 d’eau quotidiennement, le pont du Gard est aujourd’hui un site majeur du tourisme en France. 1 million de visiteurs l’arpente chaque année. Classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, il est géré par l’Etablissement Public de Coopération Culturelle du Pont du Gard.

> Retrouvez ici le communiqué de presse 


Share