SOCOTEC lance son programme pour former et embaucher des jeunes en décrochage scolaire

Sysco_logo_partenariat_SOCOTEC_140x120.png

Le Groupe SOCOTEC, poursuit son programme d’embauche visant à recruter près de 1000 techniciens et ingénieurs en 2020.  Il lui adosse un dispositif social et solidaire visant à soutenir l’apprentissage et réduire la fracture sociale en lançant son programme « Rebond Favorable », destiné à inclure des jeunes sans diplômes à un nouveau cursus, en partenariat avec Sport dans la Ville et avec le soutien financier du Conseil Régional d’Ile-de-France.

 

Le Groupe SOCOTEC lance sa première promotion « Rebond Favorable » à destination des jeunes sans diplômes et en situation de décrochage scolaire, afin de les aider à rentrer dans la vie active après une formation de 9 mois débouchant sur un CDI.

Un partenariat avec Sport dans la Ville permet d’entrer en contact avec les jeunes qui sont volontaires pour se former à des postes de technicien vérificateur technique en électricité.

Ces emplois pénuriques sont fortement recherchés et SOCOTEC prend les devants en décidant de former ces jeunes aux techniques professionnelles spécifiques dont elle a l’expertise.

Ce dispositif, tout à fait unique pour la profession, fait le pari de l’innovation sociale, en créant un environnement favorable et complet, garant de la réussite pour une jeunesse qui a besoin de s’insérer dans le monde du travail. L’approche fait ainsi écho aux enjeux nationaux de relance économique et de soutien à l’apprentissage, notamment dans les filières en tension.

Cette filière d’insertion s’adresse à ce stade aux jeunes franciliens en rupture scolaire afin de leur donner accès à un métier et à un emploi.

Il repose sur les atouts suivants :

  • Un parcours de formation de 9 mois, complet et progressif, très encadré pour susciter la confiance :
    • 6 mois d’alternance intégrant des semaines complètes de travail de terrain en binôme avec des techniciens SOCOTEC et des semaines de cours avec notre partenaire AFPA 
    • 3 mois à temps plein de formation interne pour acquérir toutes les qualifications et habilitations requises pour réaliser les missions en autonomie à l’issue de la formation
    • Des séquences de formation innovantes en blended learning complétées par des coachings collectifs présentiels axées sur le savoir-être : relation clients, codes de l’entreprise,…
    • La prise en charge d’une formation au permis de conduire
    • Affectation d’un parrain sur la base du volontariat pour toute la durée du parcours. Chaque parrain est formé à cet accompagnement personnalisé.
  • Un partenaire associatif de proximité, Sport dans la Ville reconnu pour son engagement de longue date auprès des jeunes en difficulté et sa capacité à les accompagner ;
  • Un soutien financier du Conseil Général d’Ile-de-France (PRIC) ;
  • Un réseau de managers opérationnels SOCOTEC investis dans le succès du projet
  • Un cadre socio-professionnel sécurisant pour un public encore jeune, non familier du monde professionnel et des services techniques en B-to-B.

A l’issue de la formation, un jeune qui est certifié, pourra obtenir un CDI de Technicien Vérificateur Technique en Electricité, incluant la mise à disposition d’un véhicule de fonction, d’un ordinateur et d’un téléphone mobile, et la possibilité de rejoindre une des cent cinquante agences de SOCOTEC partout en France.

Dans une volonté de faire vivre l’égalité des chances, valeur cardinale au cœur du fonctionnement du Groupe SOCOTEC, les sélections de dossiers permettant d’intégrer ce cursus, se feront sans CV, et uniquement sur la base de leur motivation, leur capacité d’adaptation et d’intégration, et de leur volonté affichée de vouloir saisir cette opportunité de formation et d’insertion.

Au total, 60 jeunes seront ainsi bénéficiaires de « Rebond Favorable » avec 4 promotions successives au cours des prochains trimestres. SOCOTEC complètera ainsi ses recrutements traditionnels de Bac+2, sur ces métiers, pour la prochaine rentrée de septembre.

Une première promotion démarre le 22 juin prochain.

Pendant et à l’issue de cette expérimentation sur près de 22 mois, SOCOTEC proposera de partager son bilan avec les autres acteurs de la profession, les partenaires associatifs et le Conseil Régional Ile de France, afin d’envisager une démarche plus large sur d’autres métiers susceptibles d’être mutualisés avec d’autres entreprises et/ou activités, partout en France.

> Retrouvez ici le communiqué de presse 


Share